avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Massacrante.
Exp : 1555

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Confrontation de foi.[Gabriell]

MessageSujet: Confrontation de foi.[Gabriell] Dim 14 Sep - 16:23
Cela fait déjà si longtemps, tant d’années, qu’Hubert traverse les terres de Midgard en prêchant le seigneur Loki. Voilà de nombreuses années qu’il s’est lui-même proclamé prêtre de cette entité qu’il vénère depuis qu’il a lui-même ouvert les yeux. Et pourtant, en ce jour sombre, il ne savait pas quoi faire. Loin de moi l’idée de parler d’ennui ou encore de lassitude : Il arrivait au bout de sa foi. Marchant dans les rues désertées de toute population, Le prêtre se laissait aller à des questions hautement trop philosophique pour lui. Il marchait, titubant de dépit, en parlant à haute voix. Cette voix légèrement rocailleuse, très grave, qui se répercutait contre les murs des habitations autour de lui. Et il marchait encore. Ne s’arrêtant sous aucun prétexte, ne marchant vers rien et ne venant de rien. Il était apparu, tout bonnement. Comme font les plus beaux miracles. Il était apparu sans passé, sans avenir, dans cette ville aussi froide que repoussante.

N’allez pas croire que le prêtre n’aimait pas cette ville, elle représentait beaucoup pour lui. Car il n’y a que les criminels pour être un tant soit peu sensible à son discours. Il n’y a qu’eux qui ne s’attachent pas à cette couverture de bienpensant. Ils avaient ouverts les yeux et ne demandait plus rien d’autre que voir. Non, décidément, Hubert adorait cette ville aussi froide que repoussante. Elle était une représentation si douce de Loki. Un véritable royaume pour lui. « Loki, j’ignore si tu m’entends… » Reprit-il, la voix légèrement bloquée par des sanglots retenus. « Je ne sais plus comment faire… Les Hommes se cachent derrière une hypocrisie terrifiante et se refuse à quitter leurs masques. Suis-je donc le seul capable d’ouvrir réellement les yeux sur ta splendeur ? Peut-être ma façon de procéder n’est pas la bonne… ? » Il passa une main dans ses cheveux de jais, laissant glisser quelques mèches entre ses doigts afin de sentir leur douceur. Essayant de calmer sa voix tremblante avec de nombreuses inspirations.

« Devrais-je être plus virulent dans mes propos ? Devrais-je leurs montrer la vérité plutôt que de leur en parler ? Mais les Hommes sont-ils prêts à voir la vérité devant eux ? » Il passa une main sur son cœur, par-dessus son plastron de métal. Sa mâchoire se contracta et ses sourcils se froncèrent. « Odin les a corrompus. Leurs faisant croire à la lumière et à la félicité. Ce n’est pas là l’avenir des Hommes… Ils ne comprennent donc pas qu’ils sont naturellement beaux ? ILS NE COMPRENNENT DONC PAS !? » Il avait serré le poing contre l’acier, serrant les dents jusqu’à entendre un crissement. La colère avait fait s’emporter son cœur et ses yeux regardaient avec fureur vers le ciel gris sombre du soir. Hubert était perdu, ce soir. Sa foi était mise à l’épreuve, il se devrait d’être fort. Fort comme un Homme, avec tout ce que ce statut avec de mirifique à ses yeux. La splendeur étincelante du vice, la beauté artistique de la vilainie, le plaisir jouasse de l’acte malsain.

Mais Hubert se perdait de plus en plus dans la ville. Croisant parfois la population nocturne de la cité. Souvent des gardes, parfois d’autres commettants de légers larcins ou simplement des promeneurs tardifs. Mais il n’était pas de pire moment pour parler de la foi. Lui qui voyait la sienne vaciller en cette nuit qui s’annonçait pour le moins rude. Mais Hubert se perdait de plus en plus dans la ville. Les rues devenaient plus étriquées alors qu’il pénétrait dans les quartiers les plus anciens et les plus sombres de la métropole. Il continuait de marcher en parlant à haute voix. « Suis-je le seul de tes missionnaire qui doute ? Suis-je le seul à qui tu aies besoin de donner régulièrement des signes ? Suis-je le plus honteux de tes prêtres, celui dont tu ne voudrais jamais faire la rencontre ? Pourtant, Loki, je le jure sur ma vie : Je suis votre plus fervent croyant. » Il passa ses deux mains dans son dos, en proie à de nombreux doutes qui l’étouffèrent. Il se força à respirer calmement, regardant les dalles sur lesquels il marchait tout en surveillant à quelques pouces au-devant pour ne rien heurter.

C’est alors que les ruelles s’évasèrent, pour mener à une grande place. Une grande place sur laquelle trônait une église abandonnée. Un temple en l’honneur de ce que les habitants appellent les anciens Dieux. Ce serait donc son refuge pour la nuit, le temps qu’il se repose et retrouve confiance en son Dieu. Il passa à nouveau une main dans ses cheveux, avant de la replacer dans son dos, puis avança vers la fameuse église avec la ferme intention d’y prier pour un temps certain. Il savait que Loki n’avait que faire des pleurnichards, mais il avait besoin de se ressourcer afin de se montrer plus efficace dans la tâche qui lui incombait. Ainsi soit-il, donc. Il avança vers la double porte de bois usée et avant même d’en pousser l’un des pans, il se rendit compte qu’elle était déjà entrouverte. Assez pour qu’il puisse s’y glisser en silence sans attirer l’attention des habitants autour de la grande place. Ainsi donc, il entra sans plus de manière. Se frappant le cœur de son poing fermé en guise de salut, un genoux posé à terre, il se redressa bien vite afin de regarder autour de lui.

Le temple était en pierres très sombres. Presque aussi sombres que l’eut été la nuit. Presque aussi sombre que le cœur des Hommes. C’était un lieu saint des plus majestueux, à sa manière. L’édifice était imposant, bien plus grand qu’il ne l’avait d’abord pensé. Hubert passa sa main dans ses cheveux en regardant les quelques trous dans le plafond qui se heurtaient aux dessins peints sur celui-ci. C’était splendide, absolument splendide. Ce n’était pas la première fois qu’il y venait mais il était certain qu’il serait toujours troublé par tant de beauté. C’est alors qu’il baissa la tête pour voir une silhouette au loin dans l’église. Cette silhouette, aussi androgyne soit-elle, semblait prier. Facile de déduire qu’il ne s’agissait donc pas d’un Utgarien. Peut-être un simple voyageur ? Le prêtre s’avança avec lenteur. Ses bottes claquant contre le sol, dans un rythme lent et résonnant, il essaya de deviner s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. Mais à en juger par ses cheveux courts, il arguait pour un homme de prime abord. Calmement, il vint s’assoir non loin de lui, posant une main sur son cœur… Et il se mit à prier à son tour. Il ne voulait pas déranger une prière d’un autre. Pour peu qu’elle soit faite à Loki…
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Confrontation
» Discussions autour de la Confrontation VI
» Discussions sur la Confrontation V !
» Les figs Confrontation de retour
» Confrontation. [PV Hagen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Utguard :: Église abandonnée-