avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Ven 23 Nov - 8:57
Le vent était fort. Il faisait froid et très peu de végétation était présente dans le paysage. Le griffon n’aimait pas cet endroit, mais elle avait terminé ici sans trop de raison valable. Ou plutôt, elle ne voulait pas l’avouer, cette raison n’était pas très bien pour elle. Faörih avait l’habitude de n’intervenir seulement si elle voyait l’infraction. Elle essayait rarement de trouver les infractions volontairement. Elle n’aimait pas faire ça, et pourtant, si elle était venue ici, c’était pour trouver des hors-la-loi. Il fallait dire qu’elle s’ennuyait et que le retour au calme qu’avait provoqué la petite souris blanche Aaku l’avait rendue excitée. Cette Aaku, une simple d’esprit, c’était triste tout de même, mais c’était la vie malheureusement. Mais sa rencontre avait été très calme, elle n’avait pas combattu, elle avait du se cacher et e plus, ce voyage était si silencieux qu’elle avait l’impression qu’elle ne voyageait pas avec la souris, mais plutôt qu’elle la suivait discrètement.

Après leur rencontre et leur séparation, Faörih avait voulu partir loin. Et c’était ce qu’elle avait fait, parcourant une très grande distance sous sa forme originelle, elle arriva près d’Utguard. Ce n’était pas l’endroit qu’elle préférait, à vrai dire, c’était celui qu’elle détestait le plus. Pourtant, ce jour là, quelque chose attira son attention dans le paysage aride. Un bâtiment, un grand bâtiment délabré à l’horizon. Le griffon ne volait plus, ses ailes étaient fatiguées avec tous ces vents contraires. Elle marchait donc, les ailes plaquées contre son dos. Cette bâtisse était très intrigante, et bientôt, le griffon se mit à trottiner gentiment sur le sol poussiéreux.

En cinq petites minutes, la créature arriva en face de la bâtisse. C’était une grande église qui semblait abandonnée. Faörih prit forme humaine. Le vent se calmait un peu, mais il soufflait encore beaucoup. Elle poussa la porte, celle-ci grinçait. La porte en bois massive était très haute, c’était une église magnifique. Dès qu’elle entra, l’atmosphère de l’endroit l’enveloppa. Seules les fenêtres cassées pour quelque unes, éclairait la pièce de rayon du doux soleil. Elle sourit, c’était magnifique. Elle avança dans l’allée principale, oui, elle aimait cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Sam 24 Nov - 9:55
* Tubalcain

Après avoir quitter Aaku, il dut prendre un peu de repos forcés pour laisser le temps à ses blessures de guérir. Pendant ces plusieurs semaines d'inactivités, il eut tout le loisir de repenser à son rêve et à Drazh et à Léo. Où étaient-ils donc à présent ? Que faisaient-ils ? Quand le mage fut remis sur pied, il prit la décision de retourner à Tubalcain afin de voir si Drazh avait su retourner chez lui. Il ne se posa même pas la question pour Léo, aucun endroit ne lui vint directement en tête quand à la situation de ce dernier.

Lorsque le mage utilisa son talisman de substitution, il choisit comme destination une auberge assez proche de la ville au vue de la nuit qui tombait rapidement et au manque de nourriture dans sa maison. Son corps fut alors transformer en un milliers de talismans vierges qui se mirent à sortir de sa maison et à voler vers la destination prévue.

Quand son corps fut entièrement reformé près de l'auberge, Hinata soupira de soulagement, il avait déjà un jour perdu un de ses doigts dans les branches d'un arbre lors d'un voyage vers GreenArrow. Mais c'est une longue histoire et il préférait ne pas y penser. Il s'en alla en souriant vers la porte du bâtiment, sous les yeux étonnés des paysans n'ayant surement encore jamais vu du papiers se transformant en un humain de chair et d'os. Le nouvel arrivant poussa la porte avec douceur afin de ne pas réveiller les nains endormis avec une choppe de bière en main, leur pioche abîmée par de longues heures de travail sur le coté droit. Hinata s'appuya sur le bar et s'assit bruyamment sur une chaise sans dossier afin d'attirer l'attention du barman. Quand il arriva, Hinata descendit rapidement de son tabouret, il était vraiment surélevé par rapport au barman et devait baisser les yeux pour lui parler, lui faisant déjà ressentir un futur torticolis. Le petit homme qui s'occupait du bar avait la légendaire barbe naine, des traits sérieux et ridés, des cicatrices parcourant tout son visage, des yeux d'un bruns profonds et un crâne chauve et luisant. Le nain lui adressa un sourire forcé et lui demanda d'une voix grave:

-Alors, on aimerait une choppe de bière ? Ou tout simplement un tonneau, normalement, c'est pour les habitués ça, mais je vous fait un petit bonus ! Mais vous avez l'air différent de mes autres clients, alors, que souhaitez-vous, j'ai un catalogue de produits assez diversifiés.

Le mage plia légèrement les genoux afin de se trouver à une hauteur raisonnable du nain et lui dit poliment:

-Euh ... Vous avez tout simplement du thé ou quelque chose de léger ? Et j'aimerais bien un sandwich, ou quelque chose de mangeable aussi, je commence à avoir faim.

Le nain le dévisagea et partit faire du thé en arborant une grimace. C'était la première fois que l'un de ses client lui demandait une chose pareille, du thé ! Et pourquoi pas de la salade tant qu'on y était ! C'était vraiment typiquement elfique. Hinata profita que le nain aie le dos tourner pour changer les quelques pièces qu'il avait dans la poche en pièce d'or, tout son argent étant rester chez lui.

Quand le barman arriva avec son thé et un morceau de pain en dévisageant son client, Hinata lui tendit quelques pièces d'or en le priant, d'un geste de la main, de garder la monnaie. Il sirota son thé avec douceur en prenant le plaisir d'afficher ouvertement qu'il l'appréciait, rien que pour rire de la tête du nain, dégoûté. Lorsqu'il eut fini, il sorti en remerciant plus que nécessaire le nain qui tenait le bar.

A peine était il sorti du bar qu'il sentit une grosse puissance magique venant tout droit du ciel, il tourna rapidement ses yeux vers le ciel afin de pouvoir en observer la source Il ne put entrevoir qu'une ombre à une hauteur assez élevée passée au dessus du village. Une illusion ne pouvait pas dégager autant de magie ! Hinata se mit en tête de poursuivre la chose afin de savoir ce qu'elle était vraiment. Pour ne pas perdre sa trace, le mage invoqua un petit oiseau afin de pouvoir pister l'être volant à longue distance, même si c'était difficile de ne pas ressentir la pression qu'exerçait toute cette magie sur le corps d'Hinata. Il se mit alors à marcher vers la direction qu'avait pris la bête pour découvrir ce qu'elle était.

*Utguard-Église abandonnée

Après plusieurs jours de marches, Hinata arriva en vue de ruines d'une église surement abandonnée. Il s’arrêta près d'un rocher à environ une heure de marche pour faire un camp piégé afin d'y attirer la chose si la situation tournerait mal. Il fut prit alors d'hésitations, devait il faire un feu pour attirer la bête ou tout simplement aller la-bas ? Il aurait l'avantage d'avoir une défense des plus solide, mais de l'autre coté, si il attaquait directement l'église, l'effet de surprise serait de son côté. Après quelques minutes de réflexions intenses, il finit par décider d'aller à l'ancienne église, une puissance magique aussi grande aurait tôt fait de capter ses pièges et de les neutraliser en un claquement de cil. Quand la nuit sera passée, le mage partirait à la rencontre de la chose. Son sommeil fut vraiment agité à cause de la grande source magique qu'émanait de l'église. Il tournait sur lui-même sans trouver de position confortable, mais il finit par s'endormir en utilisant un simple sort d'hypnose.

Son réveil se fit dur, mais il devait se lever tôt pour espérer pouvoir prendre l'occupant des ruines en plein sommeil. Ses talismans à la ceinture, il alla furtivement vers le monument religieux. Les pierres dures faillirent le faire trébucher plus d'une fois, mais il ne pouvait se permettre de tomber et d'émettre le moindre bruit pouvant révéler sa présence. Le voyage qui ne devait durer qu'une heure lui prit plus de trois heures de marches à tout casser. Arriver devant l'entrée, il dut désactiver sa détection de présence magique pour éviter que sa tête explose sous la pression. En regardant d'un rapide coup d'oeil, il put apercevoir une humaine qui devait surement être la source de cette magie. Mais quelque chose clochait... Le jeune femme n'avait pas d'ailes et ne pouvait donc pas voler, un changeling ne dégageait pas autant de magie et ... Hinata arrêta sa réflexion, pris d'une peur soudaine. C'était une créature ! Il ne savait pas de quel type elle était, mais il avait une créature à quelques mètres de lui à peine ! En observant de plus près, il pouvait voir des griffes et plumes près de l'entrée des ruines. Il n'y croyait pas !

Sa marque le fit souffrir d'un seul coup sans prévenir et il dut se retenir de crier. Il avait l'impression que l'on jetait son bras au feu. La sueur commençait à dégouliner de son front et sa respiration devenait saccadée. Il n'en pouvait déjà plus, on le précipitait au coeur de l'enfer, là où la chaleur est étouffante. Sa souffrance était abominable, dans un état entre la douleur et une mort certaine. Avant de s'écrouler sur le sol, il cria si fort que le peu d'oiseaux aux alentours s'en allèrent en une seule volée d'ailes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Dim 25 Nov - 2:56
Cet endroit était des plus calmes, Faörih se sentait tellement bien qu’elle y serait restée toute sa vie. Pourtant elle ne pouvait pas faire ça, c’était impossible malheureusement. Elle devait pourfendre les hors-la-loi, tel était son but. Mais pour l’instant, elle voulait juste rester ici et regarder la lumière décliner et plonger petit à petit l’église dans l’obscurité. Le griffon était resté debout immobile, son épée jetée par terre à ses pieds. Elle méditait les yeux grands ouverts.

Ses remises en question étaient fréquentes, elle doutait de beaucoup de chose, remettait en ordre ce qu’elle avait appris sur les humains et sur les autre trucs en général. Et sans qu’elle ne s’en rendît compte, la nuit était tombée et les rayons lunaires inondaient désormais l’intérieur de l’église. Un doux sourire se dessina sur le visage du griffon. C’était encore plus beau avec la lumière de la Lune.

Pourtant, elle finit par détacher son regard et s’allongea sur un banc poussiéreux et couvert de mousse. Et, de ce point de vue, elle put voir que le toit était effondré à moitié, ce qui lui permettait de voir les étoiles scintillantes dans la nuit. Il n’y avait pas de mot pour décrire ce moment magique qu’elle était sûre de ne jamais oublier. Faörih resta un long moment à regarder les astres de la nuit. Elle finit par s’endormir, le visage serein. Cette nuit elle rêva, ce qui était tellement rare pour une créature. Elle rêvait d’elle ne faisant que voler dans la nuit. Il n’y avait pas de vie humaine, pas de bâtiment, seulement la nature. La nuit était toujours présente, la Lune et les étoiles comme source de lumière. Le monde était en paix, il n’y avait pas de violence, pas d’acte irréparable. Les animaux tuaient pour survivre et pour rien d’autre. Et elle, gardienne des cieux, parcourait le monde sans jamais s’arrêter. Elle était parfois accompagnée d’oiseaux ou même de phœnix et de dragon. Tout le monde était heureux.

Mais, quelque chose vint déranger cette harmonie. Des bâtiments poussèrent dans le paysage, le feu et la fumée enveloppait l’air frais. Des cris retentissaient, des bruits de batailles résonnaient sans s’arrêter. Et bientôt, la forêt tranquille était couverte de sang, ainsi que toute la planète. Les oiseaux qui volaient avec elle s’éloignèrent, le dragon fut transpercé par une flèche et le phœnix attrapé. Faörih s’enfuyait de toutes ses forces pour échapper aux humains. Mais elle commençait à s’épuiser et s’écrasa sur le sol dans la forêt. C’est alors qu’un esprit apparut devant elle. Il lui proposait de survivre en lui donnant le pouvoir de se transformer en humain. Forcer d’accepter, le griffon put échapper aux humains sanguinaire, mais elle regrettait tellement le monde où elle vivait avant.

Faörih se réveilla, éblouie par un rayon du soleil du matin. Quand elle se releva, elle sentit quelque chose de mouillé sur sa joue. Qu’était-ce ? Elle ne savait pas ce qu’était cette goutte qui roulait sur sa joue. Elle se releva, pouvait-il s’agir de que qu’appelait les humains « une larme » ? Était-elle devenue un peu plus humaine depuis que cette larme était là ? Non, elle ne voulait pas devenir humaine, elle était un griffon, et elle resterait un griffon. Ce rêve était très étrange, quel était ce monde au début ? L’origine des temps ? Un rêve d’une vie antérieur où un message de ses ancêtres ou parents ? Elle ne savait pas ! Et pour une fois, ça avait de l’importance. Le griffon se remit au milieu de l’église pour de nouveau observer le jeu de lumière. Était-ce un avertissement ? Mais elle ne voyait pas quel message il pouvait porter. Mais quoi qu’il en était, après ce rêve, une colère inexpliquée envers les humains était montée en elle. Pourquoi était-il sur cette terre ? Peut-être était-ce eux qui n’était qu’une erreur. Ils étaient l’Infraction ? Mais non, certain humain étaient très gentils et respectueux. Mais ils étaient tellement peu… C’était trop compliquer, elle ne devait pas penser à ça maintenant, peut-être qu’un jour, si elle rencontrerait un autre griffon, elle lui en parlerait. Mais pour l’instant, elle devait juste faire comme à son habitude.

Soudain, un cri puissant résonna dans l’église. Ses sens étant plus aiguisés, le cri lui vrilla la tête et elle dut se boucher les oreilles. Quand elle se retourna, elle vit un homme par terre inconscient. Un humain. Elle porta son regard à son épée qui était restée au même endroit depuis hier. Elle hésita. Non. Elle ne ferait pas ça, la Loi ne le voulait pas, il n’avait rien fait, excepté être un humain. Elle s’approcha de lui lentement. De plus près, elle put voir qu’il était noir de cheveux. Mais ses vêtements intriguaient beaucoup le griffon. C’était quoi cet habillement bizarre ? Elle n’avait jamais vu ça. Bref, elle ne s’attarda pas plus sur ce détail fort inutile. Il aimait s’habiller comme un fou, s’il le voulait, c’était son choix.

Elle décida de ne pas le laisser là. D’ailleurs, que faisait-il là ? Évanouit à l’entrée de l’église, c’était incongru. Mais bref, elle pouvait lui demander à son réveil. Elle le souleva donc par le col et le mit par-dessus son épaule. Il était léger, tant mieux, elle put le porter là où elle s’était endormie. Quand il fut allongé, elle le regarda un moment, ne sachant que faire. Le réveiller ? Mais comment ? Elle eut une idée. Mais il fallait qu’elle se transforme, après tout, pourquoi pas. Elle se transforma et s’envola par le trou du toit. Volant à toute vitesse, une gourde dans le bec, elle arriva n cinq minute à un point d’eau. Elle remplit la gourde et repartit par le chemin inverse. Arrivée de nouveau à l’église, il n’était toujours pas réveillé. Le griffon s’approcha et visa la gourde d’eau sur le visage du jeune homme. Pour elle, ça marchait l’eau sur le visage, mais pour lui, elle n’en savait rien du tout. Si il ne se réveillait pas avec ça, elle lui mettrait quelque claques, ça pouvait marcher aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Lun 26 Nov - 9:12
* Endroit inconnu

Hinata était sur le bord d'un lac d'un bleu si clair qu'il pouvait presque y voir le fond et les différentes espèces de poissons qui lui était toutes inconnues. Des papillons azurés survolaient à basse altitude l'étendue d'eau, touchant de temps en temps l'eau, ce qui produisit des petites vagues très légères qui n'en étaient pas moins magnifiques. Une forêt luxuriante l'entourait, composé de milliers d'arbres en tout genre et de toute sorte. La douce chaleur agréable du soleil caressait la peau du mage et il fermait les yeux et levait la tête pour pouvoir en profiter un maximum.

Il ne pensait à rien. Tout ce qu'il s'était passé depuis son départ ne l’intéressait plus, il n'en avait rien à faire. Il voulait rester ici pour le reste de sa courte vie et vivre dans la paix de ce lieu digne des dieux. Mais les nuages commencèrent à remplir le ciel et le noir s'abattit rapidement sur cet espace, pourtant des plus lumineux il y a quelques minutes. Les papillons tombèrent dans l'eau dans un "Ploc" sonore, les poissons disparurent en un clin d'oeil et la magnifique forêt fut rapidement balayé pour laisser place à une place calcinée, des troncs brûlés jonchant le sol. Hinata fut lentement, mais violemment, attiré par le lac, il essaya de prendre prise sur le sol boueux, mais n'arriva à rien attraper. Le mage se leva sans raison et tomba la tête la première dans le lac. Et il se retrouva sur le sol de l'entrée de l'église, trempé.

* Église abandonnée

Hinata se pencha sur le coté pour cracher le peu d'eau qu'il avait avalé et se retourna, une femme magnifique aux cheveux d'or et aux yeux vairons. Le mage se laissa charmer et la trouva très attirante, mais la vérité le frappa soudain et, malgré lui, il recula si rapidement qu'il se fit plus égratignures sur les pierres coupantes. Tout la puissance qui se dégageait ne pouvait tromper personne, elle était une créature, un monstre de magie, mais on ne pouvait imaginer cela en la voyant. Le mage dut repousser ses pulsions pour arriver à converser.

-Je ... Je m'appelle Hinata ... J'ai vu quelque chose de bizarre dans le ciel et je me suis demandé ce que c'était ... Et voila que je me trouve ici ... Tu es une créature, cela se sent ...

Hinata avait essayer de prendre un minimum d'assurance dans ses derniers mots pour paraître un minimum crédible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Mar 27 Nov - 6:14
La technique de l’eau semblait avoir marché. Il se réveilla aussitôt en crachant l’eau qu’il avait dans la bouche. Faörih sourit, debout devant lui. Il se retourna et sembla figé. Faörih haussa un sourcil en croisant les bras, ne perdant pas son sourire. Qu’y avait-il pour qu’il recule si précipitamment ? Il se coupa même, le griffon put sentir l’odeur du sang se rependre dans l’air.
Le griffon eut rapidement la réponse à sa question muette. Le jeune homme semblait peureux, ou intimidé, elle n’arrivait pas bien à comprendre toutes les émotions et attitudes des humains. Il lui fit remarquer qu’elle était une créature. Ho. Cet Hinata était bien renseigné. Mais elle ne nia rien et lui répondit en souriant toujours :

-Touché, et toi tu dois être un petit mage habillé comme un fou pour savoir ça.

Elle sourit encore plus fort brièvement et se retourna. Il y avait maintenant encore une personne qui savait sa vraie nature. Il fallait dire que c’était un mage, elle n’aimait pas les mages. Fragiles et peureux, d’ailleurs il était exactement comme ça. Elle soupira en faisant volte-face. Elle qui voulait être seule, ne pouvait-il pas partir maintenant qu’il était réveillé. Ha moins qu’il ne veuille en savoir plus, le griffon lui avait déjà affirmé sans hésitation qu’elle était une créature, n’était-ce pas suffisant ? Elle l’espérait. De plus, elle ne savait pas quoi dire d’autre. Elle savait juste qu’il s’était évanouit à cause d’elle, on lui avait déjà expliqué que les mages pouvaient sentir leur puissance magique, Faörih ne savait pas que sa puissance était si grande. A moins qu’il ne soit très faible. Elle soupira encore une fois, des faibles, elle ne voyait que cela depuis un moment, Aaku puis lui, c’était plus marrant avec Sven, lui n’était pas un mage, ni un nain. Mais bon, le griffon n’était pas raciste, elle n’avait pas le droit de penser ça, d’ailleurs le mot « raciste » elle ne le comprenait pas.

Elle leva la tête, le ciel de l’aube était magnifique, un sourire naquit sur son visage. Peut-être allait-il partir si elle l’ignorait, c’était plausible, mais probable… Les gens étaient trop compliqué, ce mec habillé bizarrement également. Les mages s’habillaient peut-être comme ça, c’était peut-être une nouvelle robe pour eux. C’était fort peu probable, mais on ne savait jamais avec la fantaisie des humains que Faörih avait toujours du mal à comprendre. Le fait de répéter des mots ou morceaux de mot plusieurs fois aussi était un mystère pour Faörih, que voulait dire ce langage haché ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Mar 27 Nov - 8:31

-Touché, et toi tu dois être un petit mage habillé comme un fou pour savoir ça.

La créature accentua son sourire et se retourna. Hinata resta pétrifié un bon moment, puis, peu à peu, il reprit le contrôle de son corps. La jeune femme avait le dos tourné, il en profita pour refaire le point sur la situation. Sa position n'était pas des plus avantageuse, mais elle n'était pas non plus désespérée. Ses chances de victoire étaient très minces si il combattait la créature, il était faible face à elle. Cette pensée le fit frémir de plaisir, il adorait se faire dominer par une femme, qui plus est, magnifique. Sa confiance et sa lucidité reprirent le dessus d'un seul coup, et sa tête se mit à chauffer sous toutes ses pensées et idées de plus en plus machiavéliques au fur et à mesure que le temps passait. Avoir une créature à son service serait assez pratique ... Au fond, ce n'est que de la magie sur de la magie, et tout magie peut être domptée. Il eut un sourire en coin de lèvres et se leva, il devait d'abord noué des liens avec cette femme.

-Excuse-moi, mais j'ai été surpris de voir une personne dans cette église, surtout une créature. Je me suis même blessé, je suis vraiment stupide, dit-il en soupirant, de manière à accentuer le coté réel de la chose.

Le mage se retourna vers l'extérieur en essayant de se tenir droitement pour montrer qu'il était quelqu'un de confiant. Ça faisait toujours craquer les filles, mais les créatures... Il n'en savait trop rien. Son regard fut soudain attiré par des mouvements non loin de sa position. Ce pourrait-il qu'ils viennent de son camp qu'il avait piégé ... C'est la où il avait la quasi totalité de ses parchemins ! Hinata se mit à courir à pleins poumons sans regarder derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Mar 27 Nov - 9:09
Le griffon ne se retourna pas quand il commença à lui parler. A quoi bon ? Il se traitait de stupide. Effectivement il l’était à s’habiller ainsi. Elle l’ignora encore plus, non sans poser un bref regard sur lui, et s’assit par terre pour reposer ces jambes humaines qui ne tenaient pas longtemps dans la même position.

C’est alors qu’il partit en courant dehors. Elle soupira, il voulait engager une conversation ou non ? Les humains étaient bien compliqués. Elle tourna la tête pour voir qu’il courait vers quelque chose qui bougeait au loin, heureusement qu’elle pouvait voir plus loin que de simple humain. Et d’ailleurs, ce mouvement lui fit penser qu’elle avait faim, et si cette chose vers laquelle il se dirigeait était un animal ? Pas mal comme idée. Elle se leva et sortit de l’église sans son épée, pas besoin de toute manière. Voyant que le jeune homme était déjà loin, elle se mit à courir. Faörih adorait courir, c’était tellement revigorant ! Et puis elle courait vite, donc elle le rattrapa facilement avant qu’il n’arrive à son but. Elle ne put s’empêcher de lui dire d’un air qui pouvait sembler moqueur mais qui était plus pour rigoler :

-Et bien petit mage, tu ne cours pas très vite. J’aurais cette proie avant toi si tu es si lent !

Elle rit et le dépassa pour continuer vers la chose dont ils se rapprochaient. Il semblait ne pas avoir de problème quand elle l’appelait petit mage donc elle comptait continuer. C’était amusant les surnoms et puis la façon dont il parlait et bougeait lui faisait penser à un petit enfant s’essayant aux bonnes manières, complètement perdu devant son instructeur qui le regarde d’un sévère. Le griffon rit encore, elle voyait très bien le petit mage à six ans essayant de marcher droit et de parler correctement ! Son ventre gargouilla, oui, il serait bien que cette chose soit de la nourriture, autre qu’un humanoïde bien sûr ! Mais d’ailleurs, pourquoi le petit mage s’était-il précipité vers le mouvement ? Il n’avait aucune raison valable pour faire ça ! Étrange, que voulait-il faire, c’était un mage certes, mais les mage étaient faibles, et ils en voulaient à ses pauvres plumes ! D’ailleurs, elle savait que les attaques magiques avaient plus d’effet sur elle que les attaques normales, elle ne savait pas pourquoi, mais c’était bien ennuyant.

Elle arriva très bientôt à la hauteur de la chose mouvante. Le griffon ralentit le pas et commença à marcher très près du sol sans pour autant ralentir le rythme. Elle sauta souplement sur un rocher pour s’embusquer et attendre le bon moment. Très bien, cette chose ne l’avait pas vu, d’ailleurs le griffon ne savait pas non plus de quoi il s’agissait, mais elle sentait une aura magique autour de cet endroit, qu’était-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Mer 28 Nov - 19:02
Décidément, il faudrait vraiment qu'Hinata se mette à courir plus souvent, il était déjà épuisé. La créature le dépassa rapidement en le narguant, elle était stupide ou quoi ? Il n'allait pas courir pour faire une course avec qui que se soit ! Il garda ses réflexions pour lui, ce n'était pas le moment de réfléchir, mais de courir. Si la jeune femme était aussi stupide qu'elle en avait l'air, elle ne verra jamais les pièges et les enclenchera sans faire attention. Il n'y avait jamais eu de témoin pour dire que ses pièges étaient assez puissants, et une créature ne ferait pas long feu, aussi forte soit elle. Il s'arrêta de penser pour se concentrer sur sa course pour empêcher la jeune femme d'aller voir son camp piégé.

Arriver près du rocher où se tenait la jeune femme en embuscade, il posa sa main devant la créature afin de l'empêcher d'avancer, mais surtout pour reprendre son souffle. Il n'y avait plus aucun mouvements de l'autre côté, les intrus étaient surement neutralisés. Si jamais la femme menaçait de tuer Hinata d'une quelconque manière qui soit, il serait perdu sans ses pièges. Le mage respira un grand coup et décida d'aller voir derrière le rocher, suivi de la créature.

Hinata eut une grimace quand il marcha sur ce que l'on pouvait appeler un bras. Le sol d'habitude verte laissait place à un lac de sang, tout autour se disposaient des têtes et autres membres arrachés ou simplement déchiquetés et des mouches et autres insectes volaient juste au dessus de cette étendue d'eau. Pendant quelques secondes, il apercevait l'endroit de son rêve, le lac rouge devenait bleu limpide, les insectes se transformaient en papillons et les restes de corps se changeaient en arbres. Quand sa vision reprit la vue du lac de sang, il se parla à lui-même:

-C'est dégueulasse ! Ils ont tout sali ! C'est qui qui va devoir nettoyer après... Beurk. Au moins, ce sera leur dernier vol, ou plutôt tentative de vol.

Il balança quelques bras et jambes qui étaient sur son chemin et finit par atteindre son sac. En le fouillant quelques secondes à peine, il remarqua que rien n'avait bougé. Les bandits étaient venu essayer de le piller, et voila ce qui arrive. Mais bon, des affaires à lui étaient parfois sous des cadavres à moitié déchiquetés. Il faudra faire un peu de ménage pour retrouver toutes ses sacs. Il n'avait même pas encore commencé à nettoyer le terrain qu'il en avait déjà marre. Pour se défouler un peu, il frappa violemment avec son pied sur la tête d'un bandit qui avait été étouffé par des racines. Cela lui fit du bien, mais il regretta ensuite, car la tête était allée chercher une de ses copines à elle qui explosa au choc, ce qui produit encore plus de sang. Hinata soupira encore une fois, ca allait être très long !

-Aussi, tant que j'y suis, c'est quoi ton nom ? Même une créature devrait avoir un nom il me semble ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Jeu 29 Nov - 5:47
Déception. C’est la seule chose qu’elle avait ressentie quand elle avait vu qu’il ne s’agissait malheureusement pas de nourriture, mais de quelquonque bandits qui voulaient fouillé dans les affaires du petit mage. Faörih soupira en jouant avec un bras arracher. Mais son sourire revint rapidement grâce à son « jouet ». Bien sûr, le sang et des membres arrachés ne faisaient plus rien au griffon qui infligeait pareille blessure aux hors-la-loi, et un griffon en colère déchiquetait plus ses ennemis qu’il les tuait. La créature se dit qu’elle pourrait continuer à jouer avec ce bras en retournant dans l’église. C’était quand même dommage qu’il n’y avait pas de nourriture. D’ailleurs, pourquoi avaient-ils explosés ? C’était curieux quand même. A part si le petit mage lent avait posé quelque chose d’explosif. C’était pas rien, mais un alchimiste, un chevalier et même un assassin pouvait poser un piège explosif. Faörih était certaine de pouvoir le faire si elle s’entrainait un peu, et qu’elle s’intéressait un minimum à la discipline. Le truc était qu’elle s’en foutait royalement. Et quand le petit mage se plaignit de la pagaille qu’il avait lui-même produit, Faörih se contenta de répondre avec un grand sourire gentil en le pointant avec le doigt du bras que tenait :

-Chochotte ! De plus, c’est de ta faute si il y a du sang partout.

Elle fit volte-face, le bras par-dessus son épaule et repartit en marchant cette fois-ci, il faisait beau, autant profiter du soleil du matin. Mais elle entendit quand même Hinata lui demander son nom, fallait-il lui répondre ? Oui, c’était dans la politesse humaine si elle se souvenait bien, même si la manière de le demander n’était pas si gentille qu’elle l’avait appris.

- Appelle-moi Faörih Xseih petit mage.

Ne fallait-il pas dire « ravi de te rencontrer » ? Normalement si, mais qu’elle jugeait qu’il ne l’avait pas dit assez bien, elle n’allait pas le faire aussi. De plus qu’avait-il contre le fait qu’elle était une créature ? Les poings du griffon se refermèrent. Les humains, toujours à juger les races, avec les préjugés habituels. Bien sûr qu’elle avait un nom bon sang ! Les créatures sont des êtres intelligents et même doués de parole ! Pourquoi n’aurait-elle pas de nom ?! Faörih accéléra la marche en prenant conscience de ça. Dommage, elle n’avait pas son épée, mais elle l’aurait bien menacé pour ses paroles imprudentes. Mais enfin, elle n’était pas trop du genre à en vouloir aux gens, même si elle était piquée à vif.

Elle arriva de nouveau à l’église, seule. Et c’était temps mieux, elle ne voulait pas de cet humain qui se croyait plus intelligent qu’elle. Elle détestait décidément les mages, même si elle n’était pas censée faire de différence, et appliquer à faire respecter la loi. Sauf que maintenant c’était différent, il n’avait rien fait qui transgressait les lois. Elle pouvait ne pas l’aimer, l’impartialité, c’était pour les autres moments. Elle passa la grande porte ouverte et son sourire s’agrandit, qu’elle aimait cet endroit !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Jeu 29 Nov - 19:37
Après avoir entassé les membres et le restes des cadavres et de les avoir brûlé, Hinata ramassa ses affaires et commença à les enfiler. Sa sacoche à la ceinture, ses gants et autres vêtements un peu égocentrique. Il ne savait pas quoi faire, il n'en avait aucune idée. Devait-il retourner au près de la créature pour sympathiser ? Ou devait-il partir et laisser Faörih, un nom un peu bizarre quand même, seule ? Il réfléchit pendant plusieurs minutes, et son envie de pouvoir gagna sur tout le reste, la jeune femme serait son allié et il serait indestructible. Cette pensée le fit sourire, et dés que la créature fit assez loin, il éclata dans un rire sauvage et titanesque. Quand il décida d'aller à l'église, il se rendit compte qu'il n'aurait pas du allumer les cadavres, la fumée peut parfois attiré du monde. Mais il s'en fichait, il était sûr que cette "Faörih Xseih" devait être très puissante.

Lorsqu'il arriva à l'église, la jeune femme s’épanouissait sur le paysage. Il soupira, elle était vraiment forte, mais stupide, vraiment stupide, mais cela rendra plus facile son domptage.

-Alors, Faörih, qu'est ce qui t'a amené ici ? C'est vraiment un trou perdu

Hinata se mit à jouer avec une pierre en la faisant tourné autour de ses doigts. Quand il eut assez de ce jeu enfantin, il la jeta contre le mur. C'était d'un ennui ... Il aurait pu se poser des questions sur la situation de Drazh et Léo, mais il n'en avait rien à faire. Lorsqu'il voulut reprendre une pierre, il vit, près de son ancien camp, une nuée noire qui venait droit vers eux. Le mage soupira encore, voila pourquoi il n'aurait pas dû allumer un feu.

-Créature... Euh Faörih, des jeunes gens aimeraient un peu se bagarrer. Tu es de la partie ou pas ? Sache qu'ils arriveront dans approximativement ... Cinq petite minutes. Alors fait ton choix. Je vais poser quelques pièges pour les retenir, mais les intrus pourront sans doute voir ta transformation d'ici, et tu seras découvert. "La chasse à la créature de l'église" Ca donne bien non ?

Sur ce, il partit près de l'entrée pour incanter et utiliser l'un de ses rituels d'emprisonnement préféré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Ven 30 Nov - 4:50
Le faisait-il exprès ? Le griffon lui avait dit son nom, pourquoi l’avait-il encore parlé ainsi ? Elle serra les poings une nouvelle fois, elle avait eu la décence de le laisser finir, comme le faisaient normalement les humains polis. Il voulait partir se battre, quel barbare ! Elle empoigna son épée avec sa main gauche, la soulevant avec facilité et fit un bond vers Hinata. Elle l’attrapa par les cheveux et posa la lame sur sa gorge.

-Tu l’avais bien dit que je devais avoir un nom même en étant une créature ? Et oui, j’en ai un, alors cessé de m’appeler par mon nom de race, espèce de barbare. Quant aux soit disant ennemis, comment peux-tu tirer des conclusions si hâtives ? Réfléchit deux secondes que tu pourrais tuer des innocents avec tes pièges stupides de mage.

Elle le lâcha en le poussant de sa main droite. Elle l’avait entaillée finement sur la gorge, mais rien de grave du tout. Elle rengaina son épée dans le fourreau situé dans son dos et croisa les bras, un sourire amer s’était dessiné sur ses lèvres, et elle dit à voix haute, sachant très bien que ce message était adressé à Hinata, même si elle ne le regardait pas.

-J’avais raison, mon rêve avait raison, les Humains ne devraient pas vivre. Pourquoi est-ce que je m’entête à essayer de faire régner la paix si les Humains sont naturellement méchants et barbares ?

Depuis quand s’inquiétait-elle de chose pareil ? Avant, elle n’y avait pas grand-chose à faire. Bien sûr ! Elle était encore jeune pour un griffon, inexpérimentée, elle était encore trop innocente. Maintenant elle avait compris ça. Pourtant, elle avait toujours un espoir, elle se battait contre elle-même pour garder ses convictions. Mais comment encore croire en l’humanité alors que ce petit mage déjà voyait des ennemis partout. Comment pouvait-il savoir que les personnes qu’ils avaient retrouvé en lambeaux étaient vraiment des voleurs ? Peut-être ne faisait-il que passer. Et maintenant il voulait s’attaquer à des personnes alors qu’il ne les avait même pas vus. Stupide, comment pouvait-il être si inconscient de la vie des innocents ?

Faörih marcha vers et s’assit sur le dossier. Elle attendrait pour voir si ces personnes étaient vraiment méchantes. Elle ne se battrait pas sans ça, jamais de la vie, tuer des innocents elle ?! Elle secoua la tête, jamais. Par contre, elle ne se gênerait pas pour tuer Hinata s’il s’attaquait à eux sans aucune raison valable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Sam 1 Déc - 9:58
Hinata n'avait même pas eu quelques secondes pour commencer son deuxième piège qu'une lame tranchante se plaça sur sa gorge. Il suspendit son mouvement et arrêta de respirer, ce pourraient-ils que la nuée d'ennemis soit déjà arrivée et qu'elle aie prise par surprise ? Non, ce n'est pas possible. Ils étaient bien trop loin, c'était stupide de penser ça ... Quoi que, en parlant de stupidité, Faörih était la seule personne assez proche pour lui faire cela. Il soupira intérieurement, c'était vraiment une sale plaie ... Pourquoi donc était-il tombé sur une personne pareille ? Mais la douleur chassa ses pensée, il avait été entaillé au niveau de la gorge.

-Tu l’avais bien dit que je devais avoir un nom même en étant une créature ? lui-dit Faörih. Et oui, j’en ai un, alors cessé de m’appeler par mon nom de race, espèce de barbare. Quant aux soit disant ennemis, comment peux-tu tirer des conclusions si hâtives ? Réfléchit deux secondes que tu pourrais tuer des innocents avec tes pièges stupides de mage.

La stupide créature le lacha et il put être enfin libre de ses mouvements. Quelques gouttes de son sang se répandit à terre, donnant une teinte rougeâtre à l'herbe qui se trouvait à proximité. Il mit sa main à son cou et commença à se le masser. Ca faisait mal ! Il en avait la tête qui tourne et avait parfois du mal à respirer.

-J’avais raison, approuva-t-elle, mon rêve avait raison, les Humains ne devraient pas vivre. Pourquoi est-ce que je m’entête à essayer de faire régner la paix si les Humains sont naturellement méchants et barbares ?

Tiens... Cette créature haïssait les Humains... Quelle bonne nouvelle ! Il eut un rictus dans la commissure de ses lèvres en pensant à tout ce qu'il pourrait faire avec cette information. Sa main droite dans sa poche, il se dirigea calmement vers son premier piège. Il s'arrêta et regarda vers la créature, qui s'était assise, et lui dit dans un ton malicieux:

-En voila un point commun ... Les Humains devraient disparaitre je trouve, même si je dois mourir... J'aurais surement sauvé toute la planète en la détruisant, dit-il dans un but humoristique, mais j'évite de le dire à tout le monde. Que penser de quelqu'un qui veut te tuer et toute ta famille, tes amis, ... ? On le tue, tout simplement. Mais , toi, tu es différente ... Tu as su enfin faire la différence entre les mensonges que l'on te dit depuis ton enfance où l'Homme est roi et bienfaiteur... Mais il n'est qu'un être de rage et manipule les autres sans remords.

Hinata sourit, mais il essaya de la cacher. Il venait exactement de faire sa propre description. il reprit:

-Tu dis bien que ces gens sont peut être des innocents... Mais pour combien de temps encore ? Ont-ils déjà gouter aux plaisirs de tuer ? Peut être pas ... Mais pour combien de temps encore ? Et, en les tuant, nous sauvons indirectement des vies. Je vais faire ce que tu as dis alors, je vais désactiver mon piège ... Cela va prendre du temps, sache le. Si ils veulent nous tuer, ce sera ta faute, je ne pourrais rien faire.

Voila, il devait se l'avoir mis dans la poche. Si avec ça, il ne l'avait pas de son côté, autant abandonner tout de suite ... Il s'accroupit près de son premier piège et fit semblant de le désactiver. Faörih ne devait pas avoir une grande connaissance de la magie, cela serait facile de la duper. Il sourit encore, cette rencontre était assez mouvementée, et il aimait ça.

Son regard se porta sur la nuée noire, ils étaient à quelques minutes à peine. Hinata devrait avoir assez temps de mettre ses plans à exécutions. Il traça un pentacle avec son doigt dans la boue, c'était la base d'un rituel d'illusion. Il entailla sa paume, fit couler son sang dans le pentacle et murmura des paroles d'un langage sylvestre. Au fur et à mesure que le sang remplissait les sentiers boueux du pentacle, ce dernier devenait de plus en plus lumineux, telle un soleil qui se levait à l'aube. Quand tout fut rempli de son liquide vital, le pentacle disparut pour laisser place à un miroir blanc en continuelle évolution. Celui-ci pouvait lire dans les pensées de son créateurs et les interpréter en images. Il remercia la bibliothèque de Lotheican et se lança dans son rituel.

Il pensa à un homme tout d'abord, la base. Un être humain se forma alors sur l'étrange miroir, exactement le même que celui dans la tête d'Hinata. Ensuite, la musculature de cet homme devint de plus en plus grande au fur et à mesure que les idées d'Hinata affluaient. Cet humain portait à présent une tenue assez courte en peau de bête, un rictus malveillant au visage -il fallait bien ça-, du sang sur tout le visage et des longs cheveux blonds. Il avait son modèle, qui avait été un peu bâclé vu qu'il manquait de temps. Il a toujours mal calculé, ce qui n'est pas fort pratique quand un rituel demande une certaine précision et qui est échoué si l'on se trompe d'un centimètre. Il savait que si il ne lançait pas le sort maintenant, son modèle serait totalement détraqué, mais c'était son but. Une armée de soldats tous identiques est très sérieusement suspect. Alors, il l'enverrait au moment où le modèle sera toujours le même, mais où les couleurs et l'aspect diffèreront un peu. Il plaça alors sa main sur le miroir, et regarda la nuée d'un regard perçant. Il n'était pas sûr de ne pas pouvoir lancer son sort d'aussi loin, mais il la fallait pour ne pas que la créature remarque le changement dans le nuage noir d'intrus. Le mage pointa les arrivants de son bras et récita en murmurant:

-L'illusion est le principe de la vie, qui ne repose alle-même que sur l'aspect. Transforme ces gens en ce que je souhaites et fait les devenir ce que je veux.

Des fils blancs sortirent du miroir et parcoururent le sol en direction de la nuée. Certains s'enroulaient entre des herbes, tant dis que d'autre rampaient autour des différents végétaux. Ils étaient des plus envoutants, malgré qu'ils soient presque invisible à l'oeil nu. Lorsque les fils arrivèrent à leurs destinations, ils disparurent dans la peau des hommes lors du contact avec l'épiderme. On ne pouvait pas apercevoir d'où se situait Hinata, mais beaucoup se grattait la jambe pendant quelques secondes puis abandonnèrent en pensant que ce n'était ni le moment, ni l'instant. Le mage s'écroula, épuisé. Des perles de sueurs dégoulinaient de son front, et pour dire qu'il devait garder l'alibi de désactiver un piège. On n'est pas comme ça quand on en désactive un ! Mais bon, c'étaient suffisants, les arrivants ressembleraient surement à des monstres assoiffés de sang ou bien a des criminels. Cette "Faörih" ne pouvait pas être assez aveugle pour voir et savoir que ces gens seront des méchants ! Mais il fallait s'attendre à tout de sa part ... Il se retourna et dit à Faorih:

-Excuse-moi, désactivé ce sort à été très difficile, et j'ai eu quelques complications. Mais bon, fit-il en se relevant, c'est fini. Si jamais ces gens nous veulent du mal ... Ce sera ta faute, et aucunement la mienne. J'ai ressenti de la magie, peut être des magiciens avec eux. Ce serait surement grâce à eux qu'ils avaient réussi à te pister et à venir ici. Tu as fait ton choix, assume.

Sur cette phrase, Hinata alla s'assoir près de Faörih en souriant. Il sentait que ce petit combat allait être des plus divertissant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Sam 1 Déc - 11:20
Rester calme, il fallait juste rester calme. Mais comment le rester alors qu’un barbare dénigrait sa propre race et parlait de chose trop compliquée pour qu’elle comprenne entièrement ses dires. Malgré ça, elle y réfléchit quand même. Ils son innocents, et quand bien même ils tueraient un jour prochain, ce n’était toujours pas le cas ! Qui pouvait savoir comme il disait. Ca n’avait aucun sens de se pousser à tuer et à aller même jusqu’à trouver des excuses qui ne tenait pas selon la créature. Faörih avait mal au crâne, elle voulait partir, juste d’envoler loin de ce fou. Pourtant il était devant la porte, et son sens de la justice l’appelait. De toute manière, il y aurait des morts ici, soit ces personnes qui s’approchaient, soit ce Hinata. Elle ne pouvait pas laisser faire ça. Mais pourtant elle le voulait aussi, que ce monstre meure, tout serait plus facile.

Elle attendait, en réfléchissant, les yeux clos. Mais un murmure capta son attention, évidement, ses sens étaient plus développés qu’un humain normal. Mais malheureusement, elle n’entendit pas exactement ce qu’il disait. « Illusion » « Transforme » « Que je souhaite » Ca ne voulait rien dire ! Le griffon se cogna la tête sur le dossier du banc. Non, elle devait réfléchir plus. Mais quelque chose l’interrompit encore une fois. Le mage fou s’était étalé par terre en sueur, car ça sentait dans toute la pièce. Répugnant. Et il se releva pour s’asseoir à côté d’elle. Le griffon ferma sa main sur la garde de son épée. « Résiste, résiste… » Elle se concentra, pas de débordement.

Il lui dit d’assumer son choix, pourquoi « assumer » ? Elle avait agi comme toujours, et malgré le fait qu’elle soit une créature, elle arrivait encore à un peu négocier et à juger les personnes. Que lui avait dit son maître ? « Ne te fie pas aux apparences » Oui, l’habit ne fait pas le moine disait le dicton. Elle devait dialoguer avant de combattre, c’était l’art de la justice. Il lui avait dit aussi que la plus grande erreur pour un guerrier était de se jeter sur l’ennemi sans le connaitre. Elle se remémora ses paroles. Elle devait faire comme ça. Regarder, parler, puis juger et enfin attaquer. Tel était les quatre points qu’il fallait respecter face à des personnes dont la nature n’était pas certaine ou qu’elle ne se voyait pas du premier abord, ce n’était pas comme un voleur prit en flagrant déli, là, il n’y avait pas de doute à avoir.

La proximité d’Hinata faisait dresse les poils sur la nuque de Faörih. Trop près. Elle voulut lui ordonner de partir, mais elle se retint, il voulait voir comment elle faisait pour gérer ses choix, il le verrait. Elle devait faire appel à tout ce qu’elle avait entendu et apprit depuis son immersion dans le monde des humanoïdes. Elle put voir les personnes s’approcher très près, elle put voir leur visage, couverts de sang, un rictus sauvage fendait leur visage. La créature fronça les sourcils en serrant plus fort son épée à la lame jaune. Non, ne pas se fier aux apparences, peut-être venaient-ils de se faire attaquer par une bête sauvage et qu’ils voulaient de l’aide ? Mais par sécurité, car son maître lui avait aussi apprit de toujours se méfier et de monter qu’on pouvait se défendre à tout moment. Elle les vit arriver devant la porte de l’église. Sa tête se mit à marcher comme quand elle n’était qu’un griffon, pas de pensée très compliquée. Le visage serein, elle leva son épée pour faire signe d’arrêter aux porches.

Démarrage de l’opération. Etape une, observer le comportement et le physique dans l’ensemble, armes, armures, et s’ils sont plusieurs, les analyser patiemment chacun. Faörih décida d’ajouter sa petite touche personnelle.

-Bonjour, je suis Faörih, pardonnez-moi ma prudence à votre égard, prudence à mère de sûreté comme on dit. Elle leur fit un sourire gentil, tout en les détaillant chacun à leur tour. Ils ne semblaient pas l’entendre, leurs visages figés dans ce rictus cruel. Mais elle ne faiblit pas. Avez-vous besoin d’aide ? Ou est-ce le feu qui vous a alerté ? Je suis navrée, Apparemment, un stupide mage a fait sauter de gens.

Quelque chose n’allait pas, pourquoi se ressemblaient-ils tous ? Et puis leurs vêtements étaient étranges également, ils semblaient venir des montagnes ou du passé pour porter des peaux de bêtes. Dans l’ensemble, ils n’avaient pas l’air gentil du tout, ils n’inspiraient pas confiance. La plupart des personnes les auraient tués sur le champ, mais elle ne devait pas faire ça. Il s ne bougeaient pas, comme tétanisés devant le porche. Etape deux qui étaient déjà entamée, commencement, discuter avec les personnes pour un peu mieux cerner leur caractère et ou éventuellement trouver quelque chose qui peut mettre sur la voie.

-Alors ? Vous ne dites rien ? N’aillez pas peur s’il vous plait, je ne vous veux aucun mal, j’aimerais juste dialoguer avec vous. Étiez<-vous inquiet pour la personne qui a fait brûler des morceaux de cadavres ? Et bien cet abruti ce trouver juste là. Elle le pointa du doigt. Il n’est pas assez réfléchit pour prendre en compte que des personnes voulant juste passer pourraient déclencher ses pièges minables. Elle baissa la tête, mais en les gardant toujours en vue. Je n’y suis pour rien, si vous êtes là pour cette raison, je vous prie de vous adresser à lui, je me ferais un plaisir de lui trancher la gorge moi-même s’il a fait quelque chose de mal.

Etape deux terminée. Son savoir sur les paroles était le plus développer de tous, même si elle ne comprenait pas exactement certains mots qu’elle avait utilisé, ça sonnait bien et de plus, elle n’avait dit que la stricte vérité. C’était aussi un des points à savoir, dire la vérité donnait plus de confiance à son interlocuteur, de plus, elle ne savait pas mentir. Elle releva la tête et leur adressa un sourire, avec un peu de chance, ils voudraient tuer Hinata pour une raison valable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Dim 2 Déc - 8:19
Quand ses petites illusions étaient arrivées au porte de l'église, il fut tellement heureux qu'il en tremblait. Rien ne pouvait contrer son plan parfait. Ses mains se frottaient convulsivement, lui brûlant un peu la peau. Le mage était toujours dans cet état là quand l'un de ses plans fonctionnait. Mais sa respiration fut coupée quand il vit Faörih s'avancer et commencer à dialoguer avec eux. Hinata soupira encore et encore, mais sourit quand même: il était trop intelligent par rapport aux autres, sa capacité de réflexion et de logique étaient trop évolués pour les autres races. Le soucis, c'était que si elle commençait à essayer d'ouvrir un dialogue avec les gens, ils répondraient sûrement et son illusion disparaîtra.

Seulement quelques secondes suffirent pour qu'Hinata trouve un plan qui pourrait le mener à la victoire, certes assez dangereux, mais il devait gagner, c'était dans sa nature et son caractère. Il incanta une invocation en murmurant quelques paroles inaudibles et fit apparaître une illusion créée grâce à sa seule pensée. L'homme qu'il avait fait apparaître ressemblait un peu aux autres, mais l'humain était plus grand et plus fort que ses congénères, pour le faire paraître chef de l'attaque. Hinata prépara un talisman de vitesse dans sa main, cela le désolait d'en gâcher un, mais il le devait. Une papier lancé assez vite pouvait facilement coupé n'importe quelle matière ... Et bien on allait tester cela. Il fit courir son illusion vers Faörih pendant sa discussion et le fit abattre l'épée de ce dernier sur la jeune femme. C'est là qu'Hinata devait agir, au centième près. Il activa son talisman d'un geste silencieux et le lança sur la jeune femme, à l'endroit précis où le prétendu chef avait frappé. Vu qu'un illusion ne pouvait avoir les attributs de ce qu'elle était, et ne pouvait donc pas réagir avec la réalité, Hinata avait du causé la blessure à sa place. Le talisman était parti si vite qu'il trancha l'air sans bruit et si vite que l'on ne le vit pas traverser avec un petit trou parfait dans le mur de l'église pour se poser à quelques heures de marches à pieds. Il avait réussi à blesser Faörih à l'endroit voulu.

Il prit une dague dans sa poche, fit semblant de poignarder son illusion et l'obligea à s'étendre sur le sol avec du sang tout autour de lui pour bien insister sur le fait qu'il était mort.

-Alors, que t'avais-je dis Faörih ? Ils ne veulent pas t'entendre, ils veulent du sang... Tu comprends, du sang ! s'exclama-t-il. Quand vas tu comprendre ? Si tu veux servir la justice, tues tout les humains de cette Terre ! Quitte à me tuer, je saurais que tu l'auras fait pour une bonne raison et je n'aurais aucune raison de t'en vouloir.

Après avoir fini sa phrase, il activa le piège qu'il n'avait jamais désactivé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Lun 3 Déc - 6:48
Avaient-ils peur ? Ils ne disaient rien ! Non, elle ne devait pas s’énerver. Le griffon se força à réfléchir, tous devait avoir un lien. Elle fixa encore un à un les personnes présentes, soudain, elle vit quelqu’un bouger les lèvres et heureusement que son ouie était développée sinon elle n’aurait pas entendu.. Mais le temps qu’elle réalise ce que cette voix avait dit, une personne qu’elle n’avait encore jamais vue ici s’approcha d’elle, étrange, elle ne l’avait pas vu auparavant. Mais le temps qu’elle y pense, il l’avait déjà attaqué, seul, elle haussa un sourcil mais il leva son épée pour la toucher au ventre. Faörih ne changea pas d’expression, se fichant éperdument de cette blessure superficielle. Elle porta seulement sa main sur la blessure pour vérifier si ce n’était pas trop profond. Plus ou moins, mais qu’importait. Elle vit Hinata tuer d’un seul coup de poignard le presque géant. Elle haussa les deux sourcils. Ho. Lui, un mage, tuait un guerrier très grand d’un seul coup sans que celui-ci essaye de parer le coup ou même de réagir ? Ce n’était pas normal du tout. Elle n’écouta même pas les paroles d’Hinata, elles étaient certainement inutiles ou encore fausses.

Tout ce mit en place au moment où elle se rappela ce qu’avait dit la personne avant qu’elle ne se fasse blessée. Au moment où elle comprit et que ses yeux s’agrandirent, un piège se déclencha sous les pieds des visiteurs. Ils disparurent d’un seul coup. Une rage folle monta. Le griffon avait compris, c’était évident, comment n’y avait-elle pas pensé ?! Elle fronça les sourcils et, tout en se jetant sur Hinata, elle redevint sous sa forme originale. Le griffon hurla en plaquant des deux pattes sur le torse du mage, il tomba sèchement sur le sol. Faörih enfonça ses griffes dans son torse.

-Comment as-tu osé espèce de mage machiavélique ! Tu m’as trompé et tu m’as insisté à tuer des innocents ! Tu m’as manipulé pour que je tue ! Je devrais te décapiter pour ça !

La créature lacéra la joue du mage, laissant quatre entailles moyennement profonde sur sa joue. Comment avait-il osé changer l’apparence de ces personnes ?! Le griffon donna un coup de tête à Hinata. Tous c’était rassembler, les mots qu’elle avait entendu, l’apparence quasiment pareille de toutes les personnes présentes, le fait que personne ne bougeaient. Il avait utilisé un sort pour les faire changer d’apparence. Elle aurait dû s’en douter, une personne venue de nulle part pour l’attaquer, seule, et le fait qu’Hinata l’avait tuée sans aucune difficulté ! Mais pourtant, même à ce moment-là, elle n’avait pas compris. Et puis elle avait entendu cette voix, qui était premièrement féminine, ce qui ne collait pas. Il avait juste fallut d’un mot pour que tous s’éclairent : Isshai. C’était un ancien mot qu’elle avait tant entendu dans sa jeunesse passé sur les routes. C’était un vieux mot qui servait de ralliement. Et qui l’utilisait ?
Sa famille, sa grande famille.

Elle pouvait entendre des cris venant du sol, le griffon frappa encore avec sa tête le torse d’Hinata en poussant un cri aigu. C’était sa famille qui était venu la voir, c’était ses parents adoptifs qui se trouvaient maintenant sous terre à cause d’un foutu piège. Ils l’avaient surement vu, où alors la famille de mage du groupe avait ressenti sa puissance magique et était venu jeter un coup d’œil. Il fallait les sauver, elle ne pouvait pas les laisser mourir ici ! Sa mère adoptive l’avait aidé en prononçant un seul mot, elle devait s’être demandé pourquoi le griffon ne les reconnaissait pas. Peut-être les avais-je oublié, se serait-elle dite ? Jamais de la vie. Faörih déplaça ses pattes du torse d’Hinata, sachant qu’il ne supporterait pas très longtemps son poids et tint ses membres pour l’empêcher de tenter quoique ce soit.

-Sort les de là ! Je sais que c’est toi qui à fait ça !! Je te tuerais si ils meurent, mais avant je t’arracherais les bras et te lâcherais dans la forêt pour te tuer après ! Essaye seulement de partir ! Je te suivrais avec l’odeur de ton sang ! Sors-les sors-les sors-les !

Le griffon remit un coup de boule à Hinata, mais il était toujours confiant. Sa queue battait furieusement l’air, ses ailes se tendaient et se pliaient convulsivement à cause des cris étouffés qui parvenaient à ses oreilles. Mais le griffon gardait ses yeux verts emplis de haine sur Hinata.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Lun 3 Déc - 8:48
Une griffe de Faörih lui blessa sauvagement la joue, faisant couler quelques gouttes de sang. Hinata souriait encore. Enfin, il aura fallu du temps pour que cette créature montre son vrai visage. Un griffon ... Oui, pourquoi pas. Ce n'était pas le meilleur, mais pas non plus le pire. Et puis tant pis, c'était une créature, et une créature restait une créature, si nul soit elle. Il soupira intérieurement - il soupire très souvent ces temps-ci -, enfin une petite once d'intelligence dans l'esprit de la jeune femme. Bien ma petite ! Tu as su que c'était des illusions ! Tu apprends vite dis-donc ! Enfin, l'essentiel, c'était qu'elle aie compris.

Il fut renversé à terre et le griffon lui planta ses griffes dans le corps. Le mage ne savait pas qui étaient ses gens, mais, à première vue, elles les connaissaient. Tant mieux ! Il y aurait moins de morts et plus d'amusement ! Peu importe la douleur, il devait réussir ! Il se fichait bien de la souffrance que lui causait Faörih, garder son calme, il le faut. Assez difficile, mais bon. Hinata se doutait bien des paroles que prononçait la jeune femme: "Vilain ! C'est pas bien ce que tu as fait ! Tu mérites une punition !" Il adorait les punitions, mais pas être décapité pour un malentendu.

Le griffon le libéra en lui disant:

-Sort les de là ! Je sais que c’est toi qui à fait ça !! Je te tuerais si ils meurent, mais avant je t’arracherais les bras et te lâcherais dans la forêt pour te tuer après ! Essaye seulement de partir ! Je te suivrais avec l’odeur de ton sang ! Sors-les sors-les sors-les !

Oui oui, évidemment. Et puis quoi encore ? Tu veux que je te lèche les pieds en te priant de m'accorder ton pardon qui me permettra de vivre paisiblement jusqu'à la fin de ma vie ? Soupire, et encore des soupirs. Mon dieu qu'elle était idiote ! Il fallait réagir, des bras pour un mage, c'était important. Le mage se leva en simulant une grimace de souffrance et alla vers son piège. On met un talisman par là, puis une petite formule par çi et puis voila. Voici le moment de comédie à présent.

-Tu dis que tu connais ces gens ? Ils ont l'air tous pareils ... Mais ... Attends ...

Attention, moment de surprise, on utilise le visage et la voix pour être interloqué.

-Ca sent la magie à plein nez... J'étudie l'illusion depuis quelques jours à peine, mais je peux te certifier que ce sont des illusions, dit-il en se relevant d'une personne encore inconsciente. Dans quel but, je n'en sais rien. Les illusionnistes qui ont fait cela devait vraiment être des experts, je n'ai jamais vu dans mes livres des illusions pareils. Ils doivent être plusieurs, c'est impossible de faire une illusion pareil en étant seul. Alors, soit il voulait nous tuer, soit c'est eux qu'ils voulaient tuer. Enfin .. Peu importe ... Avec un peu de temps, j'arriverais à tous les désenvoûter.

Il se dirigea vers ses affaires, dont il n'avait aucunement besoin. Il prit un livre traitant de l'illusion, un guide de débutants dont il n'avait su se débarrasser, vu qu'il avait commencer la magie avec ce livre. Le livre avait une couverture rouge sang et il y avait écrit en grand: Illusion~débutant. Le mage se dirigea vers une des victimes et récita une formule très faible pour seulement enlever cette illusion, il faisait exprès de bafouer sur des mots pour bien montrer qu'il est débutant. Il reprit où il en était:

-Pour le piège de tout à l'heure, je l'avais désactivé, mais je pouvais toujours l'activer manuellement si je le voulais. Je ne veux pas que tu meurs Faörih, quoi que tu en penses. Enfin bref, je vais essayer de remonter jusqu'à la source de cette magie pour voir qui la lancer. Je ne promets rien, mais je vais faire de mon mieux. Pour le gros bonhomme que j'ai poignardé ... Il n'était pas humain, une illusion pure, très difficile à faire. Voila pourquoi je l'ai tué en un coup, même si ca m'échappe qu'il ait pu te blesser ... Ils sont très puissants ces illusionnistes, faudra que je fasses attention si je me promène dans le coin.

Enfin, c'est ce qu'il dit. Il n'avait pas le temps de penser, il fallait qu'il désillusionne tout le monde avant de pouvoir se prendre une pause. Encore un travail frustrant et énervant ... Mais cela en valait la peine. Il aurait peut être le griffon de son côté, et il en avait besoin d'alliés. Ce petit tour pourtant insignifiant l'avait beaucoup aidé, il paraissait stupide. C'était parfait ! De qui ce méfie t'on le moins ... De l'imbécile ou du manipulateur ? Enfin bon, il devait encore avoir Faörih de son côté ... Mais elle serait capable de se jeter dans les flammes simplement parce qu'elle les trouvait belle.

Hinata avait sauvé les amis de la jeune femme, et elle n'avait aucune preuves pour l'accuser. Tant mieux, cette histoire était close. Le mage pouvait espérer recevoir quelques informations des connaissances de Faörih pour qu'il puisse mieux la manipuler. Mais avant tout, ces humains avaient besoin de dormir. Pour attendre leurs réveils, Hinata se coucha près de ses affaires, afin de mieux réfléchir à la suite de son plan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Lun 3 Déc - 9:59
Ho, il disait être innocent ? Bien sûr bien sûr, il était innocent… Faörih était redevenue humaine, le visage fermé en ne l’écoutant pas du tout, elle avait les yeux rivés sur sa grande famille. Il ne voulait pas qu’elle meure ? Elle se fichait de lui, il n’était aucunement capable de la protéger, même pas contre un assassin. Elle voulait juste le tuer en fait. Mais elle doutait, il était vrai qu’elle s’était jetée dessus sans vraiment avoir de preuve contre lui, mais quand bien même, c’était dans son instinct, et chez les créatures, l’instinct était important. Elle n’avait pas cherché plus loin, ne voyant que cet homme barbare. Ils avaient parlé plus tôt, elle l’avait plus ou moins cerné. Et il n’avait pas l’air stupide du tout avant, pourquoi avait-il changé brusquement d’attitude en quelque seconde ? Elle n’avait pas confiance et le regardait attentivement, une flamme toujours en colère dans ses yeux vairons. Elle tournait autour de la salle sans décoller ses yeux de sa proie, comme les aigles ou faucon tournant autour de leur proie. Il bafouillait, semblait complètement dans la semoule alors que dix minutes avant, il respirait la confiance en soi et la manipulation. Faörih se cogna la tête contre un mur de l’église. Elle réfléchissait trop, c’était trop dur pour elle, si elle avait pu fuir, elle l’aurait fait, mais sa famille était là, juste devant elle.

Bientôt, Hinata finit de désillusionner tout le groupe de nomade. Faörih s’était agenouillée près de ses parents adoptifs, ils avaient vieilli, leur cheveux à l’origine noirs étaient parsemés de blancs. Faörih sourit faiblement, elle détestait les mages, tous, sauf la petite famille qui comptait un couple et une petite fille, qui n’était plus si petite à première vue. Tous dormaient, Faörih les regarda un à un, certains seniors n’étaient plus présents, mais plusieurs petits enfants étaient nouveau pour Faörih.

Elle attendit Hinata se coucher, elle tourna rapidement la tête, une lueur qui passait de nostalgique à en colère dès qu’elle le vit. Elle ne le supportait pas, il était louche, il était trop louche. Et de toute manière, elle ne l’aimait pas, elle le détestait beaucoup trop pour que sa famille puisse le voir. Elle lui lança sèchement :

-Pars d’ici, je ne veux plus te voir et tu n’as plus rien à faire ici.

C’est vrai, pourquoi rester là ? Certes, il avait sauvé sa famille, mais Faörih n’état redevable pour personne, elle connaissait à peine ce mot. Elle savait juste qu’il fallait faire quelque chose en retour d’un service. Mais personne ne lui avait rendu service alors qu’elle sauvait des jeunes filles du viol, qu’elle arrêtait des vols et stoppait des bagarres qui pouvaient dégénérer. Et qui la remerciait au fond ? Personne, et elle ne le demandait pas, pour elle s’était un devoir de faire régner la justice. D’ailleurs, elle aurait bien voulu tuer Hinata, sauf qu’il n’avait rien fait, même si elle le soupçonnait d’avoir essayé de tuer sa famille, elle n’avait pas vraiment de grande preuve. Elle se frappa le front, elle devait juste l’ignorer, rien de plus. Elle reporta son attention à sa mère et à son père, un sourire réapparu sur son visage. Au moins ils se réveilleraient dans cette belle église, qui était malheureusement tachée de sang de monstre. En parlant de sang, elle réexamina sa plaie, elle était propre, c’était net, et étonnamment fin pour un coup d’épée. Mais bon, c’était une illusion. Elle mit de la salive sur la plaie attendit patiemment le réveil de son clan, tout en gardant une oreille attentive au départ de son nouvel ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Mar 4 Déc - 7:44
Son sommeil fut assez long et agité, l'endroit où il s'était couché était très inconfortable. Il s'était retourné plus fois sur lui même lors de ses réveils irréguliers. Il aurait mal au dos ! Il le savait ! Enfin bon, autant essayer de dormir le plus possible, il va falloir être en forme demain ... Il ferma encore plus les yeux et fit le vide dans sa tête. Au bout de quelques minutes, il abandonna, c'était trop difficile. Le sommeil viendrait à lui, à point c'est tout. C'est que cette créature lui avait fait mal ! Elle était complètement timbrée ! Son torse lui faisait horriblement mal et son visage devait sûrement être défiguré. Faörih lui avait demandé - poliment évidemment - de partir tout de suite. Bien sûr ! Et puis il ferait un câlin à tout le monde pour l'avoir si bien accueilli et il partira sur un arc-en-ciel magique ! Il trouverait bien une excuse pour rester ... Pas question que la créature parte sans lui. Enfin, ca dépend de son danger de mort.

Hinata se réveilla, en pleine forme, une nuit chaude et douce. En plus de l'air frais, c'était une nuit très agréable et sereine. Sans bruits. Evidemment, puisqu'il n'y avait plus personne. A en voir les étoiles, une bonne semaine s'était déjà déroulée. Le mage savait bien qu'il dormirait très longtemps, alors il en a profité pour imposé un sort sur quelques uns d'entre eux pour pouvoir les poursuivre et donner une petite maladie à toute les personnes à qui il a retiré l'illusion. Quelques petits vomissements devraient les retarder assez longtemps pour que le jeune homme puisse rattraper la horde. Autant se mettre en route tout de suite alors, Faörih et ses amis seront sûrement en train de dormir, enfin, il l'espérait ... Il ramassa ses affaires et se lava un peu. Il était sale et sentait le nain a plein nez. Un haut-le-coeur le prit, mais il se calma et se dirigea vers l'endroit qu'avait prit la jeune femme et ses compagnons de routes. Après avoir marcher pendant pas mal de temps, il décida d'aller se baigner dans le lac qu'il voyait au loin.

Arrivé près de l'entendue, il se déshabilla entièrement, plia ses vêtements et plongea dans l'eau dans un petit bruit. Il remonta la tête hors de l'eau et s'écria:

-Aaah ! Ca fait du bien ! Que c'est beau n'empêche ...

Hinata s'était appuyé sur le bord du lac et observait le paysage se refléter sur l'eau calme et agréable à regarder. Il préférait le contact avec la nature qu'avec les espèces vivantes. C'était vraiment tous des imbéciles ! Et il a fallu qu'Hinata aie besoin d'eux pour arriver à ses fins ... Quelle triste histoire. Mais bon, il faut profiter du moment présent !

-Oh non ! Je n'ai pas pensé à prendre des plantes savonneuses ! ... Tant pis, je vais prendre de l'herbe verte, c'est du pareil au même dans le fond.

Il arracha quelques brins d'herbes et se les frictionna partout sur son corps. Je me passe des détails. Quand il eut fini, il profita encore un peu du bain de lumière lunaire et sortit de l'eau. Flute ! Pas de serviettes de bain ! Soit il se roulait dans l'herbe comme un imbécile, soit il revêtit ses vêtements sur son corps trempé. Après quelques instants de mûr réflexions, il choisit de se rouler dans l'herbe, qu'avait-il à perdre ? Nu comme un vers, il commença à glisser sur l'herbe de droite à gauche en riant. C'était pittoresque ! Cela ne lui dérangeait aucunement de se mettre nu, il n'en avait que faire de la pudeur.

Il se reprit ses vêtements et les enfila. Son habit collait sur sa peau à quelques endroits à cause de l'eau qui n'était pas totalement partie. Il gravit la petite colline juste à coté du lac, et plongea vers l'endroit où était ses vêtements. Oh non ! Le sort pour tracé des gens à distance ne permettait pas de voir leur proximité ! Et voila que toute la tribu au grand complet était juste derrière ! Le mage saisit un talisman d'invisibilité et l'utilisa d'un seul geste. Bon, il pourrait tenir ce sort quelques jours, avant de s'endormir pour un bon mois ... Mais il fallait tenter. Hinata se dirigea alors droit vers la tribu pour écouter quelques conversations qui lui permettrait de mieux comprendre la créature.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Ven 7 Déc - 12:34
Il semblait ne pas vouloir lui répondre, Faörih serra les poings, il était tellement insupportable. Elle attendit un moment avant de risquer un coup d’œil vers lui. Il s’était visiblement endormi profondément, le griffon saisit l’occasion très rapidement. Elle mit ses mains sur le torse de sa mère adoptive et appuya d’un geste sec. Celle-ci fit un bond en toussant, en effet, ce n’était pas une façon très tendre de la réveillée, mais il fallait faire vite. Mais avant ça, le griffon prit a mère dans ses bras en frottant sa tête contre sa joue.

-Maman, enfin on se revoit ! Mais le temps presse, il faut partir loin d’ici, réveillons la famille des mages pour qu’ils réveillent tout le monde !

-Oui oui ma petite Fao, je te fais confiance.

Le griffon alla vers la famille suivie de sa mère pour les réveiller. Ceux-ci ne demandèrent pas plus d’information et réveillèrent à deux le clan au complet, à l’excepté des enfants trop jeunes. Après un rapide point, la jeune femme apprit que leurs carrioles étaient restées là où les cadavres avaient été brulés. Ils décidèrent de partir rapidement. C’est ce qu’ils firent, pourtant certaines personnes se sentaient un peu mal. Et cela empira au fil du temps, si bien qu’il fallut deux fois plus de temps que prévu pour arriver aux carrioles qui, heureusement, étaient intactes. Faörih était heureuse de retrouver les mêmes cheveux, vaches, chèvres et poules dans le campement. Rien ne semblait avoir changé sur ce point là, et s’était bien. Rapidement, le reste du clan qui était resté pour surveiller les carrioles s’organisèrent pour monter les malades dans leurs embarcations, car étrangement, tout le monde sans exception était malade. Faörih était sûre que ce barbare y était pour quelque chose. Mais avec tout ce chargement, les vaches et cheveux avaient un peu de mal à tirer des malades, et ils avançaient lentement. Mais c’était toujours mieux que rien.

Après une bonne semaine, ils n’avaient pas tant avancés que ça, mais son père était guéri. Lui qui était résistant à toutes les maladies avait quand même succombé, mais il avait heureusement vite guéri. Le reste du clan, une petite vingtaine de personne adultes s’étaient réunies sur le feu de camp central traditionnel. Faörih et son père adoptif était présent. Une bonne ambiance s’était installée, Faörih avait même finit par oublie Hinata.

-Tu as bien grandi Fao ! Tu es une guerrière maintenant, avec une armure et une épée ! Je suis fier de toi, dit son père adoptif en lui faisant un grand sourire.

-Merci, j’ai travaillé dur pour pouvoir combattre au nom de la loi.

Elle était tellement heureuse de retrouver ses parents adoptifs, de plus, ceux-ci ne semblaient pas demander la raison pour laquelle elle ne les avait pas reconnus. C’était mieux, car elle n’avait pas vraiment envie d’expliquer. Elle entendit un des compagnon se lever pour lui demander de l’autre bout du feu :

-Jusqu’à quand comptes-tu rester parmi nous ?

-Je ne sais pas, je verrais !

En fait, elle voulait plus être certaine qu’il n’y avait plus de danger pour eux, et de plus elle voulait parler et à sa mère adoptive, et au couple mage qui étaient également elfes pour les prévenir de l’éventuel danger. Protéger son clan, c’était-ce pas important ? Elle regarda encore une fois au alentour pour être sûre que personne n’était là, çz faisait une bonne semaine certes, mais il fallait être vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Lun 10 Déc - 6:14
Hinata n'avait même pas passé quelque minutes près de la tribu qu'il retournait déjà derrière sa colline. Le temps de désactiver son sort d'invisibilité, il prit comme siège un petit rocher froid et dure afin de ne pas s'épuiser trop rapidement. Pourquoi avait-il eu l'idée d'aller infiltrer les compagnons de routes de Faörih ? C'était stupide, la créature n'était qu'une seule personne dans tout ce troupeau qui devait au moins compter cent personnes. Sans compter de toute l'énergie qu'il allait perdre. Qu'est ce qu'il aurait su de plus sur la jeune femme ? Qu'elle mangeait du chevreuil le matin et du daim le soir ?

En regardant vers le lac, le mage réfléchissait comment il pourrait en savoir plus sur la créature. Se faire passer pour une personne de la famille ? C'était trop dangereux. Arriver près d'elle en se camouflant et écouter la conversation ? On ne saura rien d'intéressant. Au fur et à mesure que les idées affluaient, l'espoir partit, ne laissant place qu'au désespoir. Il ne savait rien et il ne saurait rien de plus sur elle. Faörih avait surement des soupçons sur lui et le détestait surement, peut être jusqu'au point de le tuer. Cela serait normal qu'elle assassine le mage pour toutes ses tromperies, mais elle ne le faisait pas ... Curieux, elle devait surement se douter que tout ces malheurs n'étaient pas le fruit du hasard. Le jeune homme devait trouver un plan pour éviter de se faire tuer et ne plus se faire accuser.

Pour y réfléchir, Hinata se leva alla préparer un lit de fortune pour finir la nuit. Un petit drap et un tas d'herbes fraîches devrait largement suffire. En s'installant près du lac, il en profita pour réfléchir plus profondément. La brise fraîche de l'eau et des petites vagues lui fit vraiment du bien, il avait dépensé peu d'énergie, mais il était encore fatigué de la fois passée. La lune était pleine cette nuit ci, l'illusionniste aurait pu la regarder pendant des heures et se laisser divaguer à travers l'univers. Mais il ne pouvait pas pour l'instant, il le fera plus tard quand le temps sera en sa faveur.

Quand il eut assez de concentration, Hinata se lança dans des idées qui pourraient paraître tout à fait sordides, mais qui gardaient une logique implacable. Sa respiration s'accélérait de plus en plus, et il commençait à chuchoter des mots et des phrases. Les idées se mettaient en place et un plan allait surement bientôt germer. Le mage arrêta sa respiration d'un seul coup, le regard vers le ciel. C'était la première fois que aucune stratégie ne lui venait directement à l'esprit. Quoi que ... Et bien non, ce ne sera pas la première fois. Quelque chose lui venait en tête, à partir d'une simple phrase. C'était assez farfelu, mais cela pouvait le faire avec un peu de chance. Il aurait grand besoin alors de se reposer si il voulait faire ce qu'il avait prévu. Le mage suivrait encore Faörih quelque jours, en se méfiant des mages, et mettra son plan à exécution.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 1275

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Jeu 13 Déc - 9:02
Prudence prudence, Faörih se répétait ce mot en boucle dans sa tête. Mais pourtant, elle avait beau rester vigilante à chaque instant rien n’y faisait. Tout était normal, personne ne semblait leur vouloir du mal. Sa grande famille avait guérie et ils progressaient rapidement dans la joie et la bonne humeur générale. Ils avaient tous oubliés ce passage, comme si il s’était évaporé de leur mémoire, et d’un côté, cela rassurait le griffon qui pouvait elle aussi profiter un peu de sa famille. Pourtant elle savait qu’elle ne pouvait pas rester plus longtemps, bien sûr elle voulait rester en leur compagnie tout le temps mais elle savait qu’en les côtoyant trop longtemps elle n’arriverait pas à partir, or elle devait partir un jour ou l’autre, pour défendre la Justice. Après douze jours de voyage, elle décida qu’il était temps de partir pour retourner à Utguard. Tout le clan s’était réuni dans un grand feu de camp pour fêter son départ. Une fois encore, personne n’était triste qu’elle parte, ses parents étaient heureux, personne n’avait peur pour elle. A vrai dire ils savaient en quelque sorte qu’il ne pouvait pas lui arriver grand-chose, à elle, non. Ils avaient confiance. Le soir elle était restée avec ses parents adoptifs pour leur dire au revoir et tout le clan l’avait saluée joyeusement quand elle était partie. La nuit évidement, pour qu’elle puisse s’envoler sans qu’ils la voient, même si, d’une certaine manière, elle avait l’impression qu’ils savaient pour sa véritable nature. Du moins pour la famille de mage, et leur fille qui l’appelait « Ptite créa » à tout bout de champ.

Le griffon s’était éloigné, une petite pointe de ce qu’elle avait appris à reconnaître comme de la tristesse, dans le cœur. Après une centaine de mètres où elle s’était enfoncée dans le bois, elle prit sa forme originale et s’envola vers sa cible. Le vent lui fit du bien, et elle comptait sortit un peu de tous ces humains. Sven lui avait dit de ne pas se mêler aux Humains, mais elle chérissait et respectait son clan, et elle ne pouvait pas réprimer ce sentiment. Le griffon ferma les yeux, le vent glissait sur ses plumes et elle planait sans aucune difficulté malgré son poids conséquent. Elle fit un looping, puis un autre, et quelque figure d’attaque pour faire circuler son sang dans son corps originel. Ça faisait du bien de retourner « aux sources ». Elle décida rapidement de rester ainsi pour le restant du voyage, elle oublierait rapidement les pensées humaines pour redevenir une bête. Et d’un côté ça la rassurait, Sven avait un peu raison, l’Humanité& n’était pas très bonne à fréquenter, elle le savait encore mieux après la rencontre d’Hinata. Hinata, les plumes de la nuque du griffon se redressèrent, elle le détestait, et elle se disait encore, tant qu’elle avait le raisonnement humain, qu’elle aurait difficile de ne pas le déchiqueter à sa seule vue. Non, elle arriverait certainement à garder assez de bon sens pour ne pas tuer une personne innocente. Enfin, cela restait à prouver. Il avait tué des personnes ce jour-là, et personne ne pouvait dire s’il s’agissait de simple passant curieux de voir un sac au milieu du jeu de quille, ou des bandits voulant rafler des objets facilement.

Son esprit humain sombra peu à peu et son instinct animal reprit le dessus. Le griffon vira tout de suite de bord pour attraper un lapin qui passait par-là et le mangea en trois bouchées ridicules pour prendre des forces. Et même en trois bouchées, le lapin de ressemblait déjà plus à rien, éventrée, la tête à l’envers, une faim animale en quelque sortes. Le griffon prit de la hauteur et ne pensa plus qu’à une chose concrète ;
Utguard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2400

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata] Lun 17 Déc - 9:27
Une douce odeur de feu réveilla Hinata qui se mit alors à tousser convulsivement. Sa gorge commençait peu à peu à chauffer. Il ferma les paupières si fortement qu'il en eut presque mal. En se redressant, la main devant la bouche, le mage entrouvrit un oeil pour voir ce qu'il se passait. Quand il vit toute la fumée, il pensa d'abord à un incendie criminel. On pouvait ressentir de la puissance magique dans ce clan, il y avait surement des mages qui étaient susceptible de pouvoir produire du feu. Mais, si c'était le cas, l'illusionniste ne voyait aucun avantage à faire cela. Il écarta vite la thèse de l'incendie en voyant des gens s'amassés au tour, tranquillement. C'était donc un feu voulu. Le jeune homme prit ses affaires, mit sa main devant sa bouche et partit plus près du grand feu.

Tout en avançant furtivement, le mage réfléchissait à ce qu'il pourrait faire après l'épisode avec Faörih. Il était très déterminé, mais pas au point d’espérer de la gentillesse de la part d'une créature stupide. Plus vite il serait séparé, plus vite il pourrait partir. Mais sa personnalité l'obligeait à rester et à tenter tout ce qui peut être possible pour convaincre la jeune fille de sympathiser avec lui, tant dis que sa raison lui demandait de partir. Il était assez mitigé, mais décida d'improviser avec le temps.

Assis par terre, Hinata regardait le ciel. Il en avait marre de réfléchir et aimerait que les autres le fassent à sa place. Tout ce qu'il voulait, c'était profiter de la vie. Mais il fallait bien quelqu'un de supérieur pour diriger, sinon, tout irait mal. Cette pensée lui redonna un espoir, il fallait qu'il règne afin que tout finisse bien dans le meilleur des mondes. Le mage sourit bêtement pendant plusieurs minutes avant de plaqué violemment ses paumes sur son visage pâle. Il entrait vraiment dans une sorte de dépression des plus étranges.

Son attention se focalisa soudain sur un bruit d'ailes. Il ne pouvait voir personne, mais il présentait que c'était la jeune femme qui reprenait sa forme originelle. Elle était à présent inaccessible. Tant mieux dans le fond. Hinata pourrait enfin partir en paix, et vivre sa vie. En sautant sur ses deux pieds, il arbora un grand sourire et partit en direction de la jungle de GreenArrow. Il se sentait seul depuis quelques temps, et il espérait pouvoir retrouver Léo afin de retrouver une sorte d'ami, au moins.

C'était officiel, il détestait les créatures. Toutes aussi stupide les unes que les autres à ce qu'il en voyait. Si jamais il revoyait un jour une créature, il passerait son chemin. Ca, il en était quasi sûr et certain.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]

MessageSujet: Re: [Terminé]Un endroit oublié. [pv, Hinata]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» A n'importe quel endroit où mes yeux se posent, je te vois. [Sky O'Meara/ Sunggyu Kim] [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Le Manoir Oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Utguard :: Église abandonnée-